Tango, milonga, vals

 

LE TANGO ARGENTIN.               

                  Le Tango Argentin est à l'Argentine ce que le Blues est à l'Amérique  du Nord.

              Né du déracinement et du mélange des races et cultures, il est l'incarnation musicale et dansante de l'âme des habitants des bords du Rio de la Plata.

              Tissé de contradictions aussi passionnelles que celles qui émaillent les relations entre l'homme et la femme, cette musique a trouvé son expression dans la danse du couple.

               Il laisse une trés grande liberté à l'improvisation et à l'interprétation dansé de la musique et de ses mouvements alors que chaque danseur doit développer son propre style.

LA MILONGA

           Considéree tant du point de vue musical que chorégraphique comme l'antécédent du tango, la milonga se voit ainsi populairement appelée "soeur ainée du tango"

               C'est avec la milonga que se poursuit la révolution chorégraphique de la danse de couple, déjà initiée par la vals et dont le tango représentera la forme la plus achevée. 

                A part quelque éléments chorégraphiques qui lui sont propres , la milonga s'accomode de presque toutes les figures du tango. La milonga est avant tout une maniére de danser, elle se différencie essentiellement par son rythme plus rapide , plus saccadé. 

LA VALS.

               A la différence du tango et de la milonga qui puisent leurs origines dans le nouveau monde , la valse argentine est au départ, un produit d'importation dont les racines remontent trés loin dans l'histoire de l'Europe.

               Portée par son succés la valse a traversé de nombreuses frontiéres , elle fut dansée suivant le style de chaque région en conservant toutefois la base rythmique à trois temps et la position de couple enlacée.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site